Séminaire de recherche

"Histoire & Mode"

 

Institut d'Histoire du Temps Présent

-

CNRS

Le séminaire « Histoire et Mode », qui se tient mensuellement à l’Institut d’Histoire du Temps Présent, est issu d’un groupe de recherche créé en 1999 par Dominique Veillon, directrice de recherche à l’IHTP. Il regroupait des acteurs d’horizons différents ayant en commun un intérêt pour la mode de la seconde moitié du XXe siècle : Valérie Guillaume, Farid Chenoune (agrégé de lettres) ; Françoise Denoyelle, Martine Lemaître et Michèle Ruffat.

 

En 2012, j'ai succédé à Dominique Veillon à la tête du séminaire. 

Avec ce séminaire, il s’agissait de combler le vide laissé par le monde universitaire en France sur le sujet de la mode et d’aller au-delà de la période étudiée par Dominique Veillon pour son livre La mode sous l’Occupation. La démarche du groupe de recherche est de ne pas confiner l'objet d’étude constitué par la mode à l’événementiel, mais de proposer des niveaux d’explications et de fournir des jeux d’échelles multidisciplinaires, en mobilisant des ressources telles que celles de la philosophie, l’anthropologie, la sémiologie, la psychanalyse, la sociologie et de l’économie.

Ce séminaire est le seul séminaire de recherche en France sur l’histoire sociale et culturelle de la mode. Avec 10 séances par an, dont certaines en anglais, ainsi qu’un colloque annuel, et des visites guidées d’expositions, il est destiné à des étudiants en master, des doctorants, des membres des musées (conservateurs ou chargés de documentation), des commissaires d’exposition et des professionnels des domaines (textiles, économie, luxe). Le séminaire porte une attention toute particulière aux jeunes chercheurs (doctorants et futurs conservateurs) et permet aux étudiants d’exposer l’état de leur recherche, de bénéficier du suivi et de la critique de leur travail dans un cadre serein et propice à la réflexion car très individualisé.

La pérennité du séminaire et la richesse de l’objet d’étude ont permis de constituer un réseau de chercheurs fidèles, en France, en Europe (Italie, Grande-Bretagne), au Brésil et aux États-Unis.

Ce noyau de chercheurs a conduit à l’organisation de plusieurs colloques :

  • "Femmes et mode dans l’entre-deux-guerres : regards croisés franco-anglais," colloque en collaboration avec l’Université of Brighton, 15 juin 2012.

  • "État de la recherche en histoire de mode. Regards croisés France, Angleterre, États-Unis," colloque e en collaboration avec l’Université de Brighton, 17 mai 2013.

  • "Couture, fashion, and consumption - Britain/France, 1947-57,” colloque en collaboration avec l’Université of Brighton, 11 avril 2014.

  • « Échanges franco-allemands dans la mode », colloque organisé avec la Lipperheide Kostumbibliothek, Paris, 6/7 octobre et Berlin, 10/11 octobre 2016

  • « Nouvelles perspectives sur la haute couture parisienne, de 1850 à aujourd’hui” colloque organisé avec l’IFM et l’NHA, 24-25 mars 2017

  • « Moving Beyond Paris-London : Influences, Circulation, and Rivalries in Fashion and Textiles between France and England, 1700-1914 », colloque organisé en collaboration avec l’Université Paris Diderot, 13-14 octobre 2017

  • « La mode à l’épreuve de la propriété intellectuelle », colloque organisé avec l’École de droit de Science Po, 22 novembre 2019

©2018 by Sophie Kurkdjian. Proudly created with Wix.com

Mode & Musique

@Atelier Indépendant